Matériaux énergétiques

Licences de technologie explosive

BIAZZI a conçu avec succès sa première usine de nitroglycérine en continu dans les années 1930. Depuis lors, BIAZZI a élargi son portefeuille en développant et en optimisant plusieurs processus pour produire des explosifs de la manière la plus sûre et la plus efficace.

Nitroglycérine

La nitroglycérine est principalement utilisée pour la préparation de dynamite et de propulseurs, mais elle est également utilisée dans l’industrie pharmaceutique. BIAZZI améliore continuellement ces processus afin de fournir à ses clients une usine à la pointe de la technologie en termes d’efficacité, de sécurité et d’automatisation. Ces usines peuvent produire en continu de grandes quantités de nitroglycérine avec une présence humaine limitée à l’intérieur du bâtiment de production.

Nitroesters (DEGDN, PGDN, TMETN, TEGDN, BTTN) et co-nitrates

BIAZZI propose à ses clients une large gamme de nitroesters. BIAZZI fournit des installations polyvalentes capables de produire du GN, de l’EGDN, du DEGDN, du PGDN, du TMETN, du TEGDN, du BTTN et leurs co-nitrates.

Tous ces procédés ont été développés et optimisés pour obtenir un procédé sûr en ce qui concerne chaque nitroester et la stabilité de l’acide usé correspondant, ainsi que les effluents, tout en gardant à l’esprit les aspects économiques.

Tétranitrate de pentaérythritol (PETN)

Le PETN est un explosif utilisé dans des applications militaires et civiles. Sa grande sensibilité au frottement et à l’impact rend sa fabrication difficile. Le procédé BIAZZI répond à ces questions et permet en outre un fonctionnement efficace et économique de l’usine. La recristallisation en continu du PETN est réputée pour sa haute qualité cristalline et constitue l’approche la plus économique de la recristallisation. BIAZZI maîtrise aussi bien la recristallisation continue que la recristallisation par lots du PETN.

RDX de type I (nitration directe)

Le RDX peut être produit par deux procédés. Le RDX de type I est produit par nitration directe avec de l’acide nitrique. Le produit obtenu est un RDX presque pur. La production nécessite un savoir-faire important car elle implique une étape de décomposition violente. BIAZZI maîtrise ce processus depuis des décennies et possède plusieurs usines de référence. L’usine utilisée pour la production de RDX de type I peut être adaptée à la production de PETN.

HMX et RDX de type II (procédé Bachmann)

La production de HMX et de RDX de type II se fait par la voie de l’anhydride acétique. Le procédé BIAZZI est donc un procédé Bachmann amélioré en discontinu et est optimisé pour une production robuste et sûre.